séro-

séro-

séro- Élément, de sérum.

séro-
élément, de sérum.

⇒SÉRO-, élém. formant
Élém. tiré du lat. serum « liquide séreux », entrant dans la constr. de nombreux termes appartenant aux domaines de la biol. et de la méd.
A. — [Corresp. à sérum B 1; le 2e élém. est un subst. (ou un élém. subst.) ou un adj. dér. de ce subst.] Relatif au sérum sanguin. V. sérologie, sérologique (dér. s.v. sérologie), sérothérapie, sérothérapique (dér. s.v. sérothérapie) et aussi:
séroagglutination, séro-agglutination, subst. fém. Agglutination de microorganismes ou de cellules par les agglutinines contenues dans le sérum. Il faut signaler comme d'une importance capitale la découverte (...) de la séro-agglutination du spirochète (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 18).
séroanaphylaxie, subst. fém. ,,Anaphylaxie résultant d'une injection de sérum`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
séro-anatoxithérapie, subst. fém. ,,Injections simultanées d'une dose massive de sérum immunisant spécifique à forte teneur en antitoxine`` (GARNIER-DEL. 1972). En ce qui regarde le botulisme (...), il convient de signaler l'intérêt qu'offre la sérothérapie ou mieux encore la séro-anatoxithérapie botulinique récemment préconisée par Legroux (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 47).
séro-atténuation, subst. fém. ,,Sérothérapie pratiquée avec le sérum d'un convalescent dans le but d'atténuer les symptômes d'une maladie contagieuse`` (GARNIER-DEL. 1972). Dans certaines maladies, sérums ou gamma-globulines peuvent être utilisés non pas pour empêcher la maladie d'apparaître, mais, lui permettant d'apparaître, pour lui assurer une évolution bénigne. Ceci constitue ce qu'on appelle: la séro-atténuation (QUILLET Méd. 1965, p. 274).
séroculture, subst. fém. ,,Culture bactérienne en sérum sanguin`` (MAN.-MAN. Méd. 1980).
sérodiagnostic, séro-diagnostic, subst. masc. ,,Recherche et identification, à titre diagnostic, des anticorps développés dans le sang au cours des maladies infectieuses`` (DURANTEAU 1971). Découverte qui complétait celles de l'agglutination spécifique (...) et du sérodiagnostic (F. Widal, 1896) (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 654).
sérofloculation, subst. fém. ,,Formation de flocons dans un sérum sous une influence déterminée`` (GARNIER-DEL. 1972).
séroglycoïde, subst. masc. ,,Nom donné par Hewitt à une fraction glycoprotéinique du sérum sanguin`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
sérogroupe, subst. masc. ,,Groupe de bactéries appartenant à divers sérotypes, mais possédant en commun un facteur caractéristique du sérogroupe`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
sérolipase, subst. fém. ,,Principe contenu dans le sérum sanguin et capable de saponifier les graisses`` (DUVAL 1959).
séromucoïde, subst. masc. ,,1. Chacun des mucoïdes présents dans le sérum. 2. Par extension, toute glycoprotéine sanguine`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
séronégatif, -ive, adj. ,,Qui donne une réaction négative à un ou plusieurs tests sérologiques`` (MAN.-MAN. Méd. 1980).
séroneutralisation, subst. fém. ,,Réaction qui met en évidence dans le sérum des anticorps neutralisant un virus`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
séropositif, -ive, adj. ,,Qui donne une réaction positive à un ou plusieurs tests sérologiques`` (MAN.-MAN. Méd. 1980).
séroprécipitation, subst. fém. ,,Formation d'un précipité lorsque se trouvent en présence un antigène donné et le sérum d'un animal contenant l'anticorps précipitant homologue`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
séroprévention, séro-prévention, subst. fém. ,,Sérothérapie avec le sérum d'un convalescent, pratiquée préventivement chez un sujet exposé à la contagion`` (GARNIER-DEL. 1972). Roux, en collaboration avec Vaillard, s'attacha aussitôt à leur étude [de la toxine et de l'antitoxine tétaniques] et en 1893, dans un mémoire fameux des Annales de l'Institut Pasteur, il exposa les principes, aujourd'hui classiques, de la séroprévention du tétanos (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 40).
séroprophylaxie, subst. fém. ,,Utilisation, dans un but préventif, des propriétés protectrices, rapides mais temporaires, de sérums riches en anticorps spécifiques à l'égard d'une maladie infectieuse`` (Méd. Flamm. 1975).
séroprotection, séro-protection, subst. fém. ,,Absence de toute réaction morbide chez un animal auquel on injecte, en même temps qu'un microbe ou un virus pathogène, un sérum contenant des anticorps spécifiques contre ce microbe ou ce virus`` (GARNIER-DEL. 1972). Test séro-protection. Au nom de P. Giroux s'attache la découverte de deux intéressantes méthodes biologiques particulièrement utiles pour l'étude expérimentale de l'immunité contre le typhus exanthématique; le test d'hypersensibilité cutanée et le test séro-protection (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 22).
séroréaction, subst. fém. ,,1. Toute réaction sérologique (MAN.-MAN. Méd. 1980).2. Syn. de sérodiagnostic`` (MAN.-MAN. Méd. 1980).
sérorésistance, subst. fém. ,,Persistance d'une réaction sérologique positive à l'égard d'un antigène spécifique malgré un traitement ayant abouti à une guérison clinique`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Sérorésistant, -ante, adj., dér. ,,Se dit d'un sérum prélevé chez une personne présentant le phénomène de sérorésistance`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
sérosanguin, séro-sanguin, -ine, adj. ,,Qui tient à la fois du sérum et du sang; qui est formé de leur mélange`` (LITTRÉ-ROBIN Add. 1865). Le céphalæmatome se distingue essentiellement de la tumeur séro-sanguine qui se forme pendant le travail de l'accouchement (Dr OLLIVIER, in C. M. BILLARD, Traité des maladies des enfants, 1837, p. 102, note ds QUEM. DDL t. 8).
sérotonine, subst. fém. Hormone sécrétée par certaines cellules du tube digestif, et qui présente des propriétés vaso-constrictives. La synthèse de la sérotonine, dont le rôle est considérable dans nombre de processus mentaux (R. SCHWARTZ, Nouv. remèdes et mal. act., 1965, p. 68). Sérotoninémie, subst. fém., dér. ,,Présence de la sérotonine dans le sang`` (GARNIER-DEL. 1972).
sérotoxine, subst. fém. ,,1. Toxine qui se forme dans le sérum sanguin, lorsque ce dernier est additionné de kaolin, de sulfate de baryum et de diverses autres substances irritantes. 2. Substance toxique qui se forme dans l'organisme, et qui provoquerait les chocs anaphylactiques`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
sérotype, subst. masc. ,,Type sérologique différent des autres, produit par une variété (ou type) donnée d'une bactérie ou d'un virus`` (VILLEMIN 1975).
sérovaccination, séro-vaccination, subst. fém. Procédé d'immunisation qui réunit l'action des vaccins et des sérums. La protection conférée par les sérums et gamma-globulines étant courte, on recourt souvent à la sérovaccination, procédé qui associe sérum et vaccin (QUILLET Méd. 1965, p. 275).
B. — [Corresp. à sérosité B] Relatif au liquide séreux.
1. [Le 2e élém. est un subst. ou un adj.]:
séroappendicite, subst. fém. ,,Inflammation œdémateuse de l'appendice`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Synon. séroappendix (d'apr. MAN.-MAN. Méd. 1980).
sérofibrineux, séro-fibrineux, -euse, adj. Qui est constitué de sérosité et de fibrine. Exsudat séro-fibrineux; pleurésie séro-fibrineuse. Une hydarthrose faite d'un liquide sérofibrineux, riche en fibrine et en cellules lymphomonocytaires (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p. 8).
séro-muqueux, -euse, adj. ,,Qui est composé en partie de sérosité et en partie de mucus.`` (MAN-MAN. Méd. 1980),,Crachat séro-muqueux`` (MAN-MAN. Méd. 1980).
séro-purulent, -ente, adj. Qui est formé de sérosité et de pus. Épanchement séro-purulent. La fistule apparaît comme un orifice étroit sur la peau, laissant s'écouler un liquide séro-purulent à odeur généralement fétide (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 32).
séro-sanguinolent, -ente, adj. Formé de sérosité contenant des globules de sang. Une petite quantité d'un liquide séro-sanguinolent (Journ. de méd. et de chir. pratiques, IV, 1833, p. 179 ds QUEM. DDL t. 8).
sérosaprophyte, adj. et subst. masc. ,,Microorganisme capable de se développer uniquement dans les liquides séreux pathologiques de l'organisme`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
2. [Le 2e élém. est issu du gr.]:
sérodynie (-dynie, du gr. « douleur »), subst. fém. ,,Douleur ayant son origine dans une membrane séreuse pariétale`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
sérophile, adj. ,,Se dit d'un micro-organisme dont la croissance ne s'effectue qu'en présence de sérum`` (Méd. Flamm. 1975).
sérophytique, adj. ,,Se dit d'un organisme capable de se développer dans les liquides séreux de l'organisme`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
Prononc. et Orth.:[], en syll. inaccentuée, [--]. Plutôt soudure devant cons.: séroculture, séropositif, mais aussi séro-diagnostic, séro-prévention. Trait d'union devant voy.: séro-anatoxithérapie, séro-atténuation; mais également tendance à la soudure: séroagglutination ou séro-agglutination, séroanaphylaxie, séroappendicite. Trait d'union quand plusieurs unités entrent en jeu: séro-purulent, séro-muqueux; mais aussi sérofibrineux ou séro-fibrineux. Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. Mots comp. 1981, p. 233, soudure, ex. sérosanguin. Bbg. DUB. Dér. 1962, p. 33 (s.v. sérovaccination).

séro-
Élément, tiré de sérum, qui entre dans la composition de mots médicaux. || Ex. : séroagglutination, n. f. (Rev. gén. des sc., 1904), séro-albumine, n. f. (Rev. gén. des sc., 1914), séro-anaphylaxie, n. f. (Rev. gén. des sc., 1914), sérofibrineux, euse, adj. (Rev. gén. des sc., 1904), séroglobuline, n. f. (Rev. gén. des sc., 1914), et les suivants.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • SERO — Logo Die Abkürzung SERO stand in der DDR für das VEB Kombinat Sekundär Rohstofferfassung, das Sekundärrohstoff Annahmestellen und deren Weiterverteilung betrieb. Hier wurden Sekundärrohstoffe (wiederverwertbare Wertstoffe, umgangssprachlich… …   Deutsch Wikipedia

  • sero — Element prim de compunere savantă cu semnificaţia (referitor la) ser , al serului . [< fr. séro , lat. serum – ser]. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN  SERO elem. ser . (< fr. séro , cf. lat. serum) Trimis de raduborza,… …   Dicționar Român

  • Sero — (lat.), spät; sero sapiunt Phryges (Trojani), die Phrygier (od Trojaner) werden zu spät klug; sero venientibus ossa, den zu spät Kommenden gehören die Knochen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sero — Sero, lat., spät; sero sapiunt Trojani, die Trojaner werden spät klug (sprichwörtlich); sero venientibus ossa, den zu spät Kommenden bleiben die Knochen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Sero — Le nom est porté dans le Morbihan. Sens incertain. Peut être un dérivé du vieux breton serch (= amour), ou bien une variante de Serot (44, 79, 54), lui même assez obscur …   Noms de famille

  • sero- — pref. Exprime a noção de soro (ex.: seropositividade).   ‣ Etimologia: latim serum, i, soro de leite …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • seró — s. m. Pequena embarcação asiática …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • sero- — (Del lat. serum, suero). elem. compos. Significa suero . Serodiagnóstico, serología …   Diccionario de la lengua española

  • sero- — [sir′ə, sir′ō] [< L serum: see SERUM] combining form serum [serology] …   English World dictionary

  • sero- — ► prefijo Componente de palabra procedente del lat. serum, que significa suero: ■ serología. * * * sero 1 Elemento prefijo del gr. «xērós», seco: ‘serófilo’. sero 2 Elemento prefijo del lat. «serum», suero: ‘serodiagnóstico, seroterapia’. * * *… …   Enciclopedia Universal


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»